facebook icon
youtube icon
youtube icon
LES MAISONS DU VOYAGE
Ladakh
Le Ladakh est une terre de contrastes. Le bruns et le gris de ses terres desséchées par les glaces, le vert de ses fertiles oasis de pommiers, le bleu inouï de ses lacs d’altitude, le blanc de ses neiges créent un incomparable décor pour ses monastères, périlleusement perchés sur d’improbables saillies rocheuses. Et l’on y vit ! D’une vie simple et frugale, comme se le doivent les moines, mais d’une vie gaie, où la danse et la musique ont leur place lors de festivals hauts en couleurs.
Voyages au Ladakh
Carnet pratique

Le spécialiste du voyage au Ladakh

La Maison des Indes a sélectionné pour vous les meilleures offres de circuits au Ladakh. Retrouvez sur cette page toutes les promos et bons plans de voyage au Ladakh proposés par nos agents experts. Pour aller encore plus loin, nous avons réuni pour vous tout ce qu’il faut savoir avant de partir au Ladakh : infos pratiques, guide des villes principales, conférences, forums, infos voyage, expositions et partenariats autour du Ladakh. Enfin, n'hésitez pas à nous communiquer vos envies si vous souhaitez créer un voyage sur mesure au Ladakh.

Nos premiers prix

Circuits au Ladakh Découvrez tous nos circuits pour cette destination

Extensions au Ladakh Découvrez tous nos extensions pour cette destination

* Prix à partir de, sous réserve de disponibilité, voir conditions particulières sur la fiche produit
Ladakh

ACCES A LEH

Leh est desservi quotidiennement depuis Delhi par Indian Airlines et Jet Airways. Cependant en raison des conditions météo très particulières, il est absolument indispensable de prévoir 24h de battement pour reprendre un vol international par exemple en cas d’annulation ou de surbooking des vols. La durée de vol est de 1h15. Tous les vols opèrent le matin uniquement. Le poids des bagages enregistré en soute est de 15 kg sur les vols intérieurs (les compagnies indiennes sont très strictes sur la limitation du poids des bagages. Tout kilo supplémentaire sera facturé 5$)
Par la route au départ de Manali, le trajet peut s’effectuer en deux jours. Mais si vous voulez profiter pleinement des grandioses paysages, prendre le temps de quelques marches et visiter des monastères en route, mieux vaut prévoir trois jours de route.
Selon les consignes de sécurité très strictes sur les vols au départ de Leh les bagages cabines ne sont pas autorisés. Vous ne pourrez conserver qu’un petit sac à main avec vos papiers et appareils photos. Les briquets, coupe-ongles, ciseaux, et autres objets tranchants sont interdits dans le sac à main.

BOISSONS

La première recommandation est de ne jamais boire l'eau des robinets, surtout à Leh, où l’eau est souvent stockée dans des containers. En dehors de Leh, le réseau de distribution d’eau minérale est assez étendu. Faites attention à l’achat de bouteilles d’eau minérale que la capsule soit bien d’origine et correctement fermée. Si vous vous trouviez dans une région très reculée, l’eau des torrents de fonte de glaciers à laquelle vous ajouter une pastille désinfectante sera tout à fait potable.
En dehors de l'eau, la boisson la plus consommée est le thé, longuement bouilli dans un chaudron, mélangé à du beurre "de yak" et à du sel dans une baratte. Il se boit à tout moment de la journée. Mais vous trouverez dans les hôtels un thé plus « anglais ».
L'autre boisson populaire est le "tchang" : une préparation d'orge fermentée, peu alcoolisée, qui ressemble au cidre. On en trouve communément dans les villages de montagne.

CLIMAT

Le Ladakh connaît un climat continental. Les printemps et automne sont extrêmement courts (environ un mois). L’hiver est long et rigoureux. L’été le climat est très agréable, sec et ensoleillé. Les nuits peuvent cependant être très fraîches.
La meilleure période pour visiter le Ladakh est de juin à septembre, il gèle la nuit à partir d'octobre. L'amplitude des températures entre le jour et la nuit, ou entre le soleil et l'ombre, reste très grande.
La différence de température est importante entre les basses régions de l'est, Kargil et Dah à 3000 m, et les régions de l'ouest plus hautes, Tangtse et Korzok à 4500 m.
Par exemple, à Dah, il fait encore 25°C le jour dans la première quinzaine d'octobre et 7 à 9°C la nuit. A Leh, il fait autour de 16°C le jour et 0 à 5°C la nuit dans la même période. Korzok est déjà sous la neige en octobre, mais à la mi-septembre il fait à peine 10°C le jour et -5 à -2°C la nuit. Température minimale et maximale à Leh : de -25 à -10°C en janvier et de 10 à 30°C en été. Il n’y a quasiment pas de pluie au Ladakh.

EQUIPEMENT

En hiver (octobre à mars) des vêtements chauds et isolants sont de mise, tout en gardant la possibilité d’enlever ou de rajouter des couches (fréquent changements de températures durant la journée).
Prévoir des sous-vêtements et chaussettes adaptés, ainsi qu’un bon duvet car les nuits (même en hôtel) peuvent être très froides.
Au printemps (mars-juin) , la température de jour comme de nuit est très agréable, mais prévoir un chapeau et une crème de protection solaire de niveau élevée, le soleil cogne dur !
En été, (juin-septembre), des vêtements de pluies légers sont recommandés.
Même pour les voyageurs n’effectuant pas de trekking, il est fortement conseillé d’emporter une paire de chaussures confortable.

GASTRONOMIE

Pendant la saison touristique, à Leh, il n'y a aucune difficulté d’approvisionnement. La ville foisonne de petits restaurants tibétains, indiens, chinois. Ils offrent souvent l’avantage de terrasses à l'ombre des saules, pommiers et abricotiers.
En dehors de Leh, si vous voyagez en individuel ou faites un long trek, selon la situation vous n’aurez plus la même variété de plats. Le "thali" indien vous sera la plupart de temps proposé : riz, lentilles et légumes épicés, des "momos" : gros raviolis tibétains, de la "toukpa", soupe à base de farine d'orge avec un ou plusieurs légumes.

PERMIS

Le visa indien permet l’entrée dans l’état du Ladakh sans formalité supplémentaire ; En revanche, certaines régions frontalières requièrent des permis à demander sur place : la vallée de la Nubra, la région de Dah, le lac de Pongong et la région du Rupshu et du lac Tsomoriri. Ils sont valables 7 jours.

PHOTOGRAPHIE

La luminosité est intense, le ciel est pur et d’un bleu profond, les lignes d'horizon bien découpées. Pour les photos en extérieur, choisir des films à 50 ou 100 ASA. Prévoyez d’emporter vos pellicules, les conditions de conservation et péremption n’étant pas vraiment respectées sur place. Emportez absolument vos films pour diapositives et piles très difficiles à trouver sur place.
Pour photographier l’intérieur des monastères, lorsque cela est permis, il vous faudra vous munir de pellicules très sensibles, les intérieurs étant très sombres.

ROUTES

Un très gros effort a été réalisé pour construire de nouvelles routes et améliorer les anciennes. Il existe un bon réseau de minibus, mais vous circulerez souvent en 4X4 le véhicule le plus adapté à cette région montagneuse. Les routes sont évidemment sinueuses, mais presque toujours asphaltées, et très peu fréquentées en dehors des quelques camions et jeeps. On a tout loisir lors des déplacements d’apprécier la beauté des paysages.

SANTE

Il n'y a aucun vaccin obligatoire pour le Ladakh.
Le Ladakh est une région très saine, à l'abri notamment du paludisme. Les risques pour la santé sont surtout liés à l'altitude et au soleil.
L’altitude peut provoquer le mal des montagnes chez les individus prédisposés. Leh est à plus de 3500 m, et l'accès par la route au Ladakh passe par des cols à plus de 5000 mètres. Si vous arrivez directement par un vol en provenance de Delhi, prévoyez une première journée de repos au cours de laquelle vous ne ferez que très peu d’effort et de marche. Le corps est une mécanique formidable qui sait s’acclimater (si vous êtes en bonne santé) à condition de lui laisser un minimum de temps d’adaptation. A défaut de cette journée « tampon », beaucoup s’exposeraient à des vertiges ou maux de tête. Le mal des montagnes peut survenir à partir de 3000 mètres. La diminution de la pression atmosphérique, rend plus difficile le passage de l’oxygène dans le sang. Il s'en suit une augmentation du rythme cardiaque qui accélère la récolte d'oxygène par les globules rouges. Le temps permet au sang de développer ses globules rouges, apports en oxygène. Si vous souffrez de troubles, des bouteilles d’oxygène pourront vous être fournies. Si le malaise persiste, il sera préférable de redescendre dans la plaine.
Autre précaution à prendre cette fois avant le départ : les soins dentaires. L’altitude réveille en effet la douleur de caries mal soignées. Il est vivement conseillé de faire un examen de contrôle avant le départ.
Le Ladakh est une région particulièrement aride. La poussière peut assécher les muqueuses et provoquer des saignements de nez. Prévoyez du coton coagulant.